Le tour des villages de Zagorochoria en Épire : entre la randonnée et la découverte

Un des nombreux itinéraires de randonnée en Grèce nous amène cette fois-ci dans la région montagneuse de l’Épire et plus précisément à Zagorochoria. Cette commune, aussi appelée le pays des Zagoria, est accessible depuis Ioannina, la capitale de l’Épire. Elle est constituée de 46 villages traditionnels perchés haut dans les montagnes boisées. C’est un monde à part. Difficilement accessibles par le passé, villages de Zagorochoria sont restés pendant longtemps isolés du reste du territoire. Ils ont pu ainsi conserver leurs coutumes et leur culture pour le plus grand bonheur des voyageurs modernes en quête de l’authenticité. Evidemment, pendant notre voyage dans cette partie de la Grèce encore relativement peu connue à l’étranger, nous profitons de l’occasion pour faire de la randonnée. En effet, l’Épire, avec ses hautes montagnes, ses gorges profondes et ses forêts denses, regorge de possibilités de voyage à pied.

Cyclades occidentales, une destination de randonnée : un sentier à Sifnos

Mikro Papigo et Megalo Papigo

Deux villages voisins au charme exceptionnel nous séduisent immédiatement par leur architecture traditionnelle et leur ruelles étroites pavées de pierre locale. Le charme des maisons de pierre avec leurs toits en lauze, si caractéristiques des villages de Zagorochoria, nous transporte dans une autre époque. Dépaysement assuré.

Plusieurs possibilités de randonnée en aller-retour au départ de Mikro Papigo et de Megalo Papigo : 2 heures de marche pour Ano Kleidonia, un ancien village qui ne compte plus que 7 habitants; 1h30 pour Kokkino Lithari (ou “le Rocher Rouge”) etc…

Pour les amateurs des randonnées plus techniques, Mikro Papigo, situé juste au-dessous des trois “tours” du mont Tymfi, est également le point de départ de l’itinéraire menant vers le refuge d’Astraka et le lac Drakolimni situés à plus de 2000 m d’altitude. Avec le dénivelé positif de plus de 1000m et de 6h30 de marche soutenue, il faut bien évaluer ses forces. La nuit au refuge complétera cette expérience hors du commun.

Village de Klima sur le chemin de randonnée à Milos dans les Cyclades occidentales

Monodendri

Ce village du pays de Zagori devenu un peu plus touristique que les deux précédents propose une offre variée d’hébergements et de restauration. Malgré cela, son architecture est restée fidèle aux traditions séculaires de la région. Plusieures églises du village du XVIIème siècle (Agios Athanasios, Agios Minas, Agios Panteleimon) sont les gardiens de la spiritualité orthodoxe.

Mais le véritable atout de Monodendri est l’entrée des Gorges de Vikos, les plus profondes du monde selon le livre Guinness des records. Avec la profondeur de 900 m et la largeur de 1100 m entre ses rives, les Gorges de Vikos offrent une expérience inoubliable pour les amateurs de la randonnée. Les adeptes de voyages moins sportifs pourront également profiter de ce paysage spectaculaire depuis le balcon du monastère d’Agia Paraskevi datant du XV siècle. N’hésitez pas à visiter son église et discuter avec le père Elias, gardien des lieux et peintre passionné pendant ses heures libres.

Randonnée dans les Cyclades occidentales: paysage à Kimolos

Kapesovo

Un petit village de moins de 100 habitants est un autre joyaux de Zagorochoria. Avec ses maisons en pierre bâties sur les versants de la montagne et ses ruelles escarpées, il offre une vue panoramique sur les vallées environnantes recouvertes des forêts de chênes. La vue à couper le souffle.

Tsepelovo

Ce village de bergers situé sur un plateau fertile à 1000m d’altitude est le plus grand des villages de Zagorochoria. Les amateurs des rythmes de vie à l’ancienne et de la bonne cuisine traditionnelle seront ravis.
En ce qui concerne les randonneurs, eux aussi, ne seront pas en reste. Plusieurs chemins de randonnée partent de Tsepelovo dont l’un pour rejoindre le refuge d’Astraka précédemment cité, mais cette fois-ci par le versant Est du mont Tymfi. La aussi, il faut s’attendre à une longue journée de marche avec plus de 1000 m de dénivelé positif. Mais en fin de compte, la beauté des chemins compensera largement tous les efforts.

Il faudrait plusieurs semaines de voyage pour parcourir tous les villages des Zagoria, tellement il y a de choses à faire et à voir. Mais maintenant que vous connaissez le chemin, rien ne vous empêche d’emprunter l’un des itinéraires de randonnée en Épire ou d’en découvrir bien d’autres !